Format maximum

Nouvelles

DÉCÈS DE WERNER SCHROETER

2010-04-13

     Cinéaste esthète, auteur d'une quarantaine d'oeuvres, metteur en scène d'opéra et de théâtre tout aussi attentif, Werner Schroeter est décédé dans la nuit de lundi à mardi 13 avril à l'âge de 65 ans.

    Admirateur de la Callas, autour de laquelle il construisit ses premiers courts métrages, il entre en cinéma en 1969 avec Eika Katappa et modèle rapidement avec d'autres les nouveaux, et radicaux, contours esthétiques et philosophiques du cinéma allemand. En 1980, son approche aux confins du baroque trouve son expression la plus raffinée lorsqu'il la marie à une forme historique lyrique dans Le règne de Naples ou Palermo (ours d'or à Berlin).

     Si ses films laissent souvent place à des personnages de femmes prisonnières des carcans sociaux (La mort de Maria Malibran, Le jour des idiots), sa rencontre avec Isabelle Huppert dans Malina fera d'un de ces portraits une de ses oeuvres les plus marquantes.

     En 2008, il signait Nuit de chien, un film noir lyrique et ténébreux à la fois adapté d'un roman de Juan Carlos Onetti et se voyait remettre à Venise un prix spécial pour l'ensemble de sa carrière.

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.