Format maximum

Premiers plans - un billet d'Helen Faradji

MENU FNC 2010

2010-10-14

JEUDI 14 OCTOBRE
    Les deux ouvertures de la journée. Dans la section Focus, le documentaire-choc Vous n’aimez pas la vérité : 4 jours à Guantánamo dévoile des extraits troublants de l’interrogatoire d’Omar Khadr par les agents de la SCRS (Impérial 19h). Tout de suite après, le déjà culte Norwegian Ninjas ouvre la section Temps Ø (Impérial 21h45).

VENDREDI 15 OCTOBRE

    L’événement de la journée, c’est bien entendu le lancement du nouveau numéro de 24 images à 19h au quartier général du festival (l'agora Hydro-Québec du Coeur des sciences de l'UQAM, 175, avenue Du Président-Kennedy).  Mais pour ceux qui veulent quand même voir des films, les amateurs de suspense pourront se rendre à L’Impérial à 21h30 pour la projection de Chatroom (par le réalisateur de Ringu), alors que les autres pourront aller voir le dernier film de Coline Serreau, Solutions locales pour un désordre global, un documentaire sur l’alimentation (20h45 à l’ex-centris). Sans oublier bien sûr la présentation du dernier film de notre doyen à tous, Manoel de Oliveira, The Strange Case of Angelica (17h30 au cinéma ONF).

SAMEDI 16 OCTOBRE
    La projection à ne pas manquer, c’est assurément celle d’Enter the Void, le dernier film de Gaspar Noé, qui sera présent pour cette projection à l’Impérial à 21:45. Un voyage audio-visuel apparemment sans égal qui saura satisfaire les amateurs d’expérimentation formelle. Dans un tout autre genre, le film de Noé sera précédé à 19h20 par le dernier film de Stephen Frears, Tamara Drewe, une comédie anglaise cynique portée par la performance de l’ex-James Bond Girl Gemma Arterton. Au même moment (19h00 à l’ex-centris), Maxime Giroux présentera son second film, Jo pour Jonathan, qui a l’honneur d’être le seul film québécois/canadien en compétition officielle cette année. Plus tôt à l’ex-centris (à 15h00), ne ratez pas Le Quattro Volte, un film italien superbe sur les rapports entre l’homme et la nature qui s’annonce comme l’un des grands titres du cette 39e édition.

DIMANCHE 17 OCTOBRE
    C’est la journée Impérial. À 11h00, le dernier Oliveira (pour ceux qui l’auront raté le vendredi), suivi d’un documentaire sur la méditation transcendentale mettant en scène David Lynch à 13h00, le dernier Claire Denis à 15h00, le Biutiful d’Iñárritu à 19h15 (prix d’interprétation pour Javier Bardem à Cannes cette année), pour finir par LE film de la section Temps Ø en 2010, Confessions de Tetsuya Nakashima. Le seul problème? Il faudra faire un choix difficile entre Biutiful et La Balada Triste, le film espagnol le plus provocateur et original de l’année. La vie de cinéphile n’est pas facile…

    Enfin, n’oubliez pas que la rétrospective des œuvres de Pierre Étaix, ce clown sublime, a lieu au même moment à la Cinémathèque québécoise. À vos calendriers! Bien entendu, vous aurez une aide quotidienne de la part de nos collègues qui publieront vaillamment un blogue sur le festival.

Bruno Dequen

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.