Format maximum

Premiers plans - un billet d'Helen Faradji

EN GRÈVE!

2012-03-22

    Parce qu'on peut être pragmatique et trouver que pousser aujourd'hui à l'endettement ceux qui devront payer demain, ce n'est que reculer pour mieux sauter… dans le mur

    Parce qu'on peut être factuel et juger qu'en se comparant, notamment avec les autres pays de l'OCDE, on ne se console vraiment pas.

    Parce qu'on peut se faire lyrique et estimer qu'investir sur la jeunesse, loin d'être dorée, c'est miser sur l'avenir.

    Parce qu'on faire dans le relativisme et trouver que réserver 200 millions à la construction d'un amphithéâtre ou 300 à une minière n'est pas nécessairement un engagement collectif prioritaire.

    Parce qu'on peut croiser les discours et croire que, comme dans le merveilleux monde du cinéma, il n'y a rien de plus important que la solidarité, l'échange et le partage.

    Parce que plus généralement, penser au "nous" a toujours été plus productif que penser au "je".

    Parce que, quel que soit l'angle choisi, l'éducation ne peut pas être la cinquième roue du carrosse dans une société qui voit plus loin que le bout de son nez.

    Pour toutes ces raisons, et tant d'autres, l'équipe de 24 Images a décidé de se montrer solidaire du mouvement étudiant contre la hausse des frais de scolarité et de symboliquement se mettre en grève aujourd'hui.

Bon avenir

L'équipe de 24 Images

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.