Format maximum

Nouvelles

DÉCÈS DE MICHEL MOREAU

2012-09-07

    Michel Moreau est mort le 4 septembre. Atteint de la maladie d’Alzheimer depuis 1998, il n’avait plus d’âge : l’image qu’on gardera de lui sera toujours celle d’un homme jeune, souriant et chaleureux. Documentariste militant, il a défendu le documentaire à une époque où l’on en faisait volontiers le parent pauvre du cinéma québécois. De son abondante filmographie (quelque 80 titres), on retiendra notamment Jules le magnifique (1977), portrait bouleversant de Jules Arbec, un handicapé qui revendique son indépendance et son rôle d’intellectuel; Une naissance apprivoisée (1979), sur la grossesse et l’accouchement de sa femme Édith Fournier; Enfants du Québec et alvéoles familiales (1981), plan de coupe d’une nouvelle génération de Québécois.
 
    Très impliqué dans les regroupements de cinéastes, Michel Moreau avait également siégé au conseil d’administration de la Cinémathèque québécoise et c’est avec sa collaboration que la Cinémathèque avait organisé une grande rétrospective Daniel Karlin en 1982 – le vidéaste André Gariépy tournera alors une vidéo de la rencontre Karlin-Moreau, dans le jardin de ce dernier.
 
    Deux films témoignent des dernières années de la vie du cinéaste : Édith et Michel (2004) de Jocelyne Clarke et Mon ami Michel de Jean Pierre Lefebvre.
 
Robert Daudelin
 

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (1)

  1. J'ai été très touché par le décès de Monsieur Moreau. Ma mère loge à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) et a été sa «voisine» des dernières années. Il m'a évidemment été impossible d'avoir un contact direct avec lui, mais j'ai récemment découvert l'importance de son oeuvre, au moment où la maladie avait déjà beaucoup d'emprise sur lui. La présence régulière de Madame Fournier et sa notoriété dans le milieu ont éveillé mon intérêt. J'ai pu facilement retrouver le film Édith et Michel, disponible sur internet. Quant au film Mon ami Michel de Jean Pierre Lefebvre, je crois comprendre qu'il n'existe aucune façon de le visionner, à titre strictement personnel. Quelqu'un peut-il me fournir une quelconque indication me permettant de retracer ce film? Merci de votre collaboration, Daniel Lemieux (Longueuil) P.S.: le départ de Monsieur Moreau, le 4 septembre dernier, a eu l'effet d'un deuil sur les soignants et les résidents de l'unité de soins où il était en hébergement.

    par Daniel Lemieux, le 2012-09-21 à 03h05.

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.