Format maximum

Films de la semaine

PERSÉPOLIS - Critique de Gilles Marsolais

2007-10-13

Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Parronaud

    Prix du jury au dernier Festival de Cannes, Persepolis est une adaptation convaincante de la série culte des bandes dessinées de Marjane Satrapi, qui a aussi participé à sa coréalisation avec Vincent Parronaud. Comme les albums, ce film d'animation (en noir et blanc, à part trois minutes en couleurs) raconte la trajectoire personnelle de la cinéaste, ponctuée par les étapes décisives de la vie politique en Iran de la chute du shah à aujourd'hui, depuis sa propre fuite hors de son pays natal jusqu'à sa majorité. Film politique donc, qui a chatouillé les ayatollahs, mais qui, en dosant habilement la drôlerie irrésistible, voire la satire, et la charge émotive (l'Histoire est vue à travers les yeux d'une enfant), évite de surligner son message. Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve et Danielle Darrieux (remplacée par Gena Rowlands dans la version anglaise) ont prêté leur voix aux personnages qui, comme les villes dessinées sans recours aux images de synthèse, existent par la grâce des techniques épurées, voire naïves, privilégiées par les cinéastes. Film humaniste aussi, qui s'avère un plaidoyer éloquent pour la liberté d'expression.

Gilles Marsolais

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.