Format maximum

Films de la semaine

ET TOI, T'ES SUR QUI - Critique d'Helen Faradji

2007-10-19

Et toi t'es sur qui? de Lola Doillon

    Et toi t’es sur qui? est un film mignon comme tout. On y croise pleins d’ados de 15 ans se posant d’énormes problèmes comme dois-je coucher avec machin sachant que truc est amoureuse de lui et est aussi ma meilleure amie? Et si je couche avant la fin de l’été, deviendrais-je enfin une vraie femme? De grandes questions pour un petit film délibérément placé sous les signes du fun, du frais, du cool. Le danger : après avoir dit ça, on pourrait bien avoir tout dit. Pourtant, il y a dans ce premier film de Lola Doillon, fistonne de, un petit quelque chose en plus. Un petit quelque chose comme une tendresse absolue dans le regard de la cinéaste sur ses jeunes ados (tous comédiens débutants) filmés juste à la bonne distance. Pas de débordements, pas de dérives psycho-sociologiques, pas de grands discours pontifiants. On respire. Parce qu’il y a aussi dans Et toi t’es sur qui? une vraie belle justesse (notamment dans l’intégration au film de ces nouveaux modes de communication que sont les cellulaires ou le net) et une sincérité aussi modeste qu’agréable. Oubliée l’image un peu terne et manquant de netteté. Quand la légèreté est si douce, on se laisse plus que volontiers aller.

Helen Faradji

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.