Format maximum

Nouvelles

NOUVELLES CAMÉRAS FÉMININES QUÉBÉCOISES À LA CINÉMATHÈQUE

2008-03-30

NOUVELLES CAMÉRAS FÉMININES QUÉBÉCOISES À LA CINÉMATHÈQUE

Y'a-t-il assez de femmes dans le monde du cinéma québécois? Sont-elles de fait cantonnées à un cinéma plus modeste, plus intime? Leur cinéma révèle-t-il réellement une sensibilité à part?
Dans le sillage des questions soulevées par le mouvement Réalisatrices Équitables, la Cinémathèque ouvre ses portes du 2 avril au 5 mai prochains au programme Nouvelles caméras féminines québécoises.

10 femmes, 10 réalisatrices dont le travail sera mis à l'honneur. On pourra ainsi (re) découvrir les oeuvres de Jennifer Alleyn, Louise Archambault, Anaïs Barbeau-Lavalette, Miryam Bouchard, Lyne Charlebois, Ghyslaine Côté, Marie-Julie Dallaire, Guylaine Dionne, Pascale Ferland et Lysanne Thibodeau. La plupart d'entre elles seront présentes et répondront aux nombreuses questions que l'on est en droit de se poser sur ces préoccupations récemment déterrées

Au menu:
Les Frissons d’Agathe, suivi de Les Fantômes des trois Madeleine, Guylaine Dionne* – 2 avril, 18 h 30
Le Secret de ma mère, Ghyslaine Côté* –  9 avril, 18 h 30
Programme Marie-Julie Dallaire, suivi de Notre père – 16 avril, 18 h 30
Programme Miryam Bouchard* – 23 avril, 18 h 30
Nous sommes tous les jours, Lyne Charlebois – 30 avril, 18 h 30
Familia, Louise Archambault* –  7 mai, 18 h 30
Programme Lysanne Thibodeau, suivi de Esprits de famille – 14 mai, 18 h 30
Programme Jennifer Alleyn* – 21 mai, 20 h 30
Si j’avais un chapeau suivi de Le Ring, Anaïs Barbeau-Lavalette* – 28 mai, 18 h 30
L’Immortalité en fin de compte, Pascale Ferland* –  29 mai, 19 h

 (*) En présence de la réalisatrice

 
 Tous les détails au www.cinematheque.qc.ca.

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.