Nouvelles

RÉTROSPECTIVE MORETTI À LA CINÉMATHÈQUE!

2007-03-21

Nanni Moretti, l'autarcique

En présence de M. Jean A. Gili, professeur à la Sorbonne et spécialiste du cinéma italien (du 20 au 24 mars), la Cinémathèque Québécoise ouvre ses portes à une rétrospective de l'oeuvre de Nanni Moretti, intitulée Nanni Moretti l'autarcique, clin d'oeil au premier long-métrage du cinéaste.

"Bien qu'inscrite dans une coulée homogène, l'oeuvre de Moretti peut se scinder en plusieurs moments. Les trois premiers films, Je suis un autarcique (1976), Ecce Bombo (1978), Sogni d'oro (1981), témoignent d'un bouillonnement stylistique lié à l'urgence créatrice. Les oeuvres de la maturité arrivent avec Bianca (1984), La messe est finie (1985) et Palombella rossa (1989) où la personnalité du protagoniste s'affine et son rapport aux autres devient plus complexe. Après un détour par le documentaire avec La cosa (1990), Journal intime (1994) et Aprile (1998) marquent la volonté d'une médiatisation encore plus ténue : Moretti s'y exprime à la première personne, il n'hésite pas à évoquer sans détour ses engagements idéologiques et même à vivre devant la caméra les affres de la maladie ou le bonheur de la paternité. La Chambre du fils (2001) constitue un prolongement fictionnel : le récit pour la première fois met en scène une situation douloureuse dans laquelle l'autobiographie directe a disparu. Avec Le Caïman (2006), Moretti s'inscrit dans le débat politique qui secoue son pays et souligne un insupportable conflit d'intérêt entre l'homme qui gouverne le pays et celui qui possède trois chaînes de télévision, le même Berlusconi. Souterrainement, l'univers morettien garde sa profonde cohérence, celle d'un homme en proie à des interrogations existentielles qui, au delà de sa personne, renvoient à la collectivité. Ainsi, les limites apparentes de l'autobiographie morettienne explosent dans une dimension d'autobiographie générationnelle."  

Jean A. Gili, extrait du livre Nanni Moretti, Rome, Gremese, 2006.

En première québécoise, la cinémathèque présentera ce mercredi 21 mars à 20h30 Le Caïman, dernière farce du cinéaste s'attaquant à l'Italie berlusconienne.

Tous les renseignements au www.cinematheque.qc.ca


M. Gili sera à la Cinémathèque pour rencontrer le public du 20 au 24 mars.

Publier sur twitter Partager

Vos réactions (0)

Soumettre une réaction

  *Votre courriel ne sera pas publié et est demandé seulement à titre de référence.